Tony Romo de héros à zéro II

Tous se rappelle de la gaffe de Tony Romo l’an passé alors qu’il avait mal tenu le ballon lors d’un placement qui aurait pu permettre à son équipe de l’emporter.

Cette année il a été encore plus pitoyable, il devait avoir en tête l’image le souvenirs des nichons de sa copine Jessica lors de ses vacances au Mexique la semaine dernière plutôt que des jeux offensifs à accomplir.

On aurait dit une seconde version plus allongée du film d’horreur de l’an passée.

Je vois déjà la bande annonce anglais « Romo is back, bad again! »

Des huits quart-arrière en place week-end, Romo a été à mon avis le plus pitoyable.  On aurait que c’était un quart de 2e division de la NCAA qui évoluait contre les Giants cet après-midi.

Sans aucun doute le succès à Dallas ne passera pas par Romo qui doit être échangé.  On voit bien que quand ça compte, Romo n’est pas là et qu’il est distrait facilement.  Qu’on l’envoie à Chicago, Buffalo, Cleveland ou Miami on s’en fou, si Dallas veut regagner un match éliminatoire, chose qu’ils n’ont pas fait depuis 11 ans, ça devra se faire sans Romo.

En terminant, c’était la première fois en 18 ans qu’une équipe qui terminait au premier rang de la NFC en saison régulière perdait son premier match éliminatoire.

Les Giants affronteront donc les Packers à Green Bay la semaine prochaine.   C’est pleinement mérité pour les Giants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :