Les Eagles in-extremis

David Akers, le botteur des Eagles de Philadelphie, a réussi un botté de placement sur une distance de trente-huit verges avec trois secondes à faire pour permettre aux siens de vaincre les Giants de New York par la marque de 23-20 et accéder au deuxième tour éliminatoire.

Grâce à cette victoire acquise à la dernière seconde et sous la pluie de Philadelphie, les Eagles affronteront les Saints la semaine prochaine à la Nouvelle-Orleans.

Au quatrième quart, alors que les Giants étaient à court de temps d’arrêt, les Eagles, qui ont repris le ballon pour la dernière fois avec cinq minutes à faire, ont remis le ballon à leur porteur Brian Westbrook pour qu’il progresse sur le terrain et ainsi écouler les minutes restantes au cadran.  À la toute fin cela a permis à Akers de s’amener sur le terrain et de s’exécuter pour le placement victorieux.

Akers n’a eu aucun ennui à placer le ballon entre les poteaux pour réussir son troisième placement du match. Il avait préalablement réussi des tentatives sur 49 et 48 verges.

Au poste de quart-arrière, Jeff Garcia n’a pas été aussi brillant qu’au cours des dernières semaines, les Eagles doivent se match à Westbrook. Ce dernier a porté le ballon à 20 occasions pour cumuler des gains de 141 verges. Il a de plus marqué un touché sur une distance de 49 verges, ce qui créait l’égalité 7-7 au second quart.

Garcia termine le match avec une fiche de 17 en 31 pour des gains de 153 verges. Sa cible préférée aura été Reggie Brown, qui a capté sept passes pour des gains de 73 verges.

Du côté des Giants, la combinaison Eli Manning/Plaxico Burress a particulièrement fait mal aux Eagles. Manning a rejoint son meilleur receveur cinq fois pour des gains de 89 verges et ils ont inscrit deux touchés.

Malgré qu’il n’a pas inscrit son nom sur la feuille de pointage, le porteur de ballon Tiki Barber a encore une fosi été solide.  Barber qui avait annoncé sa retraite plus tôt cette saison, a probablement disputé le dernier match de sa carrière.  Il aura porté le ballon 26 fois pour des gains cumulatifs de 137 verges.

Ainsi avec le dernier match du week-end disputé, toutes les équipes receveurs ont gagné.  Ce que Pierre Vercheval a avoué avoir prédit à la fin du match Eagles – Giants sur les ondes de RDS.  Espérons que la prochaine fois dans sa chronique il saura être plus clair dans ses prédictions.  Car il est facile de dire clairement « C’est ce que j’avais prédis » une fois les rencontres terminés en ce sens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :